Un « petit » collège… qui voit grand!

Devenir le meilleur « petit » collège privé du Québec, voilà la mission que s’est donnée le Collège d’Anjou! Il n’est donc pas étonnant que cet établissement d’enseignement privé figure parmi les écoles secondaires qui se sont les plus améliorées depuis cinq ans.

« Depuis deux ans, notre Collège se classe dans le top 10 des écoles secondaires s’étant le plus améliorées dans les cinq dernières années selon le palmarès des 450 écoles secondaires au Québec, tant privées que publiques », affirme fièrement Luc Plante, le directeur général du Collège d’Anjou. Cet établissement privé d’enseignement secondaire multiple les initiatives pour offrir à ses quelque 700 élèves une formation moderne et un encadrement personnalisé qui leur permettent de réussir leur cours secondaire. Fort de ses performances, le Collège fêtera d’ailleurs cette année ses 25 ans d’existence. Pour souligner cet anniversaire, il y aura entre autres un grand rassemblement des anciens le samedi 5 mai 2018.

 

Une pédagogie moderne

Dans un contexte moderne, le Collège d’Anjou fait appel à des méthodes pédagogiques du 21e siècle. « Certains de nos enseignants ont participé à des camps TIC sur les technologies de l’information et des communications, et ils ont complètement changé leur façon d’enseigner », souligne M. Plante. Les élèves du Collège sont non seulement formés à l’utilisation des outils numériques, mais ils sont également plus impliqués dans le processus d’apprentissage. « Par exemple, l’une de nos enseignantes utilise la classe inversée, explique Frédéric Desjardins, directeur des services pédagogiques du Collège. Les élèves visionnent le contenu du cours à la maison via Twitter et ils en discutent le lendemain en classe avec l’enseignante. » Toujours à l’avant-garde, le Collège d’Anjou a également aménagé deux classes du 21e siècle. « Ces classes présentent des zones de travail différentes et du mobilier varié qui favorisent la collaboration et le mouvement des élèves », précise M. Desjardins.

 

Un service de tutorat unique

Le Collège d’Anjou se démarque également par son programme unique de tutorat qui permet de suivre chaque élève de très près en lui offrant tout le soutien personnel et pédagogique nécessaire à sa réussite. « Cet encadrement personnalisé est une des grandes forces de notre collège, soutient M. Plante. Il est à la source de la réussite scolaire qui fait la réputation de notre établissement d’enseignement. » En début d’année, chaque élève choisit donc son tuteur parmi ses enseignants. Par la suite, le tuteur rencontre ses pupilles une fois par cycle de 9 jours (question de discuter avec lui et de savoir comment il va, s’il éprouve des difficultés, etc.) et est responsable du lien entre le Collège et les parents. « En fin d’année, chaque tuteur appelle ses élèves pour faire un retour sur l’année secondaire et leur souhaiter bonnes vacances », indique M. Plante.

 

Le sport au premier plan

Le sport est très présent au Collège d’Anjou. « Plus de 1 élève sur 3 fait partie d’une équipe sportive ou pratique un sport », assure Stéphanie Lajoie, directrice de la vie scolaire au Collège. En mai dernier lors du Gala d’excellence du RSEQ Montréal, le Collège d’Anjou a d’ailleurs obtenu le prix régional de l’école secondaire ayant le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu. Il faut dire que le Collège double le temps normalement consacré à l’éducation physique, en plus de posséder des installations ultramodernes. Il compte également pas moins de 18 équipes sportives d’élite, notamment en basket-ball, en soccer, en futsal, en flag football et en cheerleading. Outre le volet compétitif, l’établissement d’enseignement offre également plusieurs activités parascolaires de nature sportive pour les élèves qui ont envie de faire du sport de façon participative. « Nous avons aussi développé un programme de préparation physique et un programme d’accompagnement personnalisé pour nos élèves-athlètes », ajoute Mme Lajoie.

 

Autres prix et initiatives

Autre fait marquant du Collège d’Anjou, cet établissement d’enseignement privé peut s’enorgueillir d’être l’un des collèges les plus « vert » du Québec. « Notre projet Zéro Carbone a remporté le Prix de l’innovation de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) dans la catégorie Développement durable », affirme M. Plante. Le Collège s’est aussi associé au projet ILEAU pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Parmi les autres initiatives singulières du Collège, mentionnons l’ajout d’une semaine de relâche en novembre. « Nous nous sommes rendu compte que les élèves, ainsi que les enseignants, étaient essoufflés en décembre parce qu’il n’y avait pas de temps d’arrêt entre la fin du mois d’août et celle de décembre, explique M. Plante. Nous avons donc décidé d’ajouter une semaine de relâche à notre calendrier scolaire, ce qui en fait trois avec celles de mars et de Pâques. » Bref, le Collège d’Anjou n’hésite pas à mettre en place des initiatives pour favoriser la réussite de ses élèves.

 

La Presse